La belle énergie des jeunes qui osent

Rubrique Divers - Publié le 07.11.2018

Source: L'illustré - Quand une poignée de jeunes Romands veulent toucher le consommateur sur le plan de l’énergie, cela donne J’OSE, un label pour commerçants. Lancé avec le soutien du WWF, le projet s’étend en Suisse romande.

Au départ, en 2015, ils sont 16 jeunes engagés dans la protection de l’environnement qui participent à un programme du WWF. Avec l’ardeur de la jeunesse, ils se lancent un défi: créer un label dans le domaine de l’énergie. Quelques brainstormings plus tard, ce sera la naissance de J’OSE, pour Jeunes Objectif Smart Energie. Un nom, un logo, des critères précis, le projet est validé par des experts. Le but? Encourager les commerçants à limiter leur empreinte écologique tout en sensibilisant la clientèle à un mode de consommation durable.


Les critères de base, obligatoires, concernent le tri des déchets, l’optimisation de l’éclairage, la gestion du chauffage et de la climatisation. D’autres critères apportent des points pour atteindre le score minimum pour obtenir le label: se fournir en électricité verte, utiliser des produits d’entretien respectueux de l’environnement, ne plus distribuer de sacs en plastique, n’imprimer le ticket de caisse que sur demande, promouvoir la mobilité douce auprès des employés. Qu’y gagne le commerçant? Un label, gratuit, à coller sur sa vitrine, qui lui permettra d’attirer de nouveaux clients, ainsi que des économies financières à la suite des mesures prises.


Pour en savoir plus
Pages Facebook et Instagram


Les premiers commerçants signent leur contrat, qui porte sur une année, à Morges et à Fribourg, deux villes bien représentées parmi les bénévoles. Motivés à continuer l’aventure, les jeunes s’organisent en association en 2017 pour pérenniser leur action. Actuellement, une cinquantaine de commerces (de l’épicerie bio à l’hygiéniste dentaire ou au toiletteur pour chiens) arborent le label, à Fribourg, à Bulle, à Genève, à Morges et à Nyon. J’OSE cherche encore quelques bénévoles pour consolider les villes actuelles avant de s’étendre à Lausanne et à Yverdon-les-Bains.


Texte: Isabelle Jaccaud

 Quelques adresses dans la catégorie Divers

Voir plus d'adresses